alea
alea
alea
alea
Nos conseils pratiques
alea
Vérifiés

4 conseils de pro pour diminuer vos coûts de santé à Hong Kong

Notre équipe est passée par là: nos conseils pour réduire votre facture !
Dernière mise à jour:
23 août 2021
alea
Vérifiés
okay fingers
okay fingers
Notre équipe est passée par là: nos conseils pour réduire votre facture !
Dernière mise à jour: 23 août 2021

Hong Kong est un des pays les plus chers au monde en matière de santé dans le secteur privé. Or, c'est souvent le secteur vers lequel les expatriés se tournent. Notre équipe vous donne ici 4 conseils afin de réduire vos coûts de santé à Hong Kong.

1 - Prendre "la bonne" assurance santé

Il est essentiel de vérifier que vous avez une assurance santé qui soit adaptée à la fois à vos besoins et à votre budget. La plupart du temps votre employeur fournit une assurance santé, mais d'expérience, celle-ci est souvent insuffisante, surtout pour les expatriés amenés à se faire soigner dans le privé ou à voyager. En effet, vous n'êtes pas systématiquement couvert à l'étranger (y compris dans votre pays d'origine) et les sous-limites du contrat d'assurance sont souvent faibles pour vous pousser à aller dans le public. Or il se peut que cela ne vous convienne pas.

Dans ce cas plusieurs options s'offrent à vous en fonction de votre budget. Vous pouvez prendre une assurance privée supplémentaire couvrant ce dont vous avez besoin (hospitalisation, médecine courante, dentaire…) Mais si vous n'avez pas le budget pour une telle assurance, vous pouvez choisir de ne prendre qu'une assurance hospitalisation. Cela est très courant sur le marché et permet de diminuer considérablement votre prime. Cette couverture vous protégera pour toute hospitalisation prévue ou d'urgence, ainsi que pour des traitements lourds comme pour le cancer ou la transplantation d'organe.

2 - Votre choix de praticien

A Hong Kong, le prix d'une consultation pour le même type de spécialiste peut varier du simple au double en fonction du lieu du cabinet médical. En effet, les frais médicaux sont beaucoup plus élevés au coeur de Hong Kong Island, comme à Central ou Admiralty. En revanche, ils sont beaucoup plus faibles à Wan Chai ou sur Kowloon (Mongkok ou Tsim Sha Tsui par exemple).

N'hésitez donc pas à vous éloigner du centre pour réduire vos coûts de santé.

Trouvez ENFIN la bonne assurance santé

3 - Le choix de votre chambre d'hôpital

A Hong Kong, le choix de la chambre d'hôpital est corrélé au prix de votre médecin. Ceci est assez unique et déroute souvent les familles qui arrivent à Hong Kong ! C'est à dire que pour la même prestation de santé, vous ne paierez pas le même prix dans le meme hôpital si vous vous êtes dans une chambre privée, une chambre semi-privée ou une chambre commune.

De ce fait, un des moyens efficaces pour réduire les coûts d'une hospitalisation est d'accepter de se faire hospitaliser en chambre semi-privée ou dans le dortoire commun, qui comporte généralement 4 à 6 lits.

De plus, ce choix peut également avoir un impact sur votre prime d'assurance. Effectivement, certains assureurs vous permettent de choisir une couverture en chambre semi-privée. C'est à dire qu'en cas d'hospitalisation, vous serez couvert seulement pour les séjours dans ce type de chambre. Cela permettra de payer une prime d'assurance plus faible.

4- Avez-vous pensé au tourisme médical ?


Dans la plupart des assurances internationales et locales, les soins dentaires et optiques, ainsi que ceux considérés pour le "well-being" (comme les check-ups) constituent des options supplémentaires onéreuses et sont souvent mal ou peu remboursées.

Hong Kong étant à quelques heures de vol de plusieurs destinations en Asie, il peut être intéressant de penser à effectuer ce genre de soins à l'étranger. En effet, de nombreuses destinations, dont la Thaïlande, permettent d'effectuer un traitement dentaire ou un bilan de santé à moindre coût et de bonne qualité.

Pensez à bien vous renseigner avant votre départ !

Besoin d’assurance santé ? Vous voulez des conseils d’experts ?

Contactez Alea maintenant à hello@alea.care ou +852 2606 2668 pour recevoir un devis gratuit. Nos conseillers francophones répondront à toutes vos questions.


Cet article a été écrit indépendamment par Alea et n’est pas sponsorisé. Il a une visée purement informative et ne doit pas être substitué à ou servir d’avis médical, ni d’avis personnalisé.